Chili vegan à l’aubergine

On se ferait bien un petit plat épicé, consistant et savoureux pour se réchauffer le bide (et le reste) en ces jours d’hiver déprimants. Ça vous tente un chili vegan ?

Ce que j’aime avec le chili sin carne, c’est que ça se prépare tout seul. Oui, oui, vous le savez : chez Coffee & Sugarettes, on aime les recettes qu’on peut préparer même avec deux mains gauches (–> expression de merde : étant gauchère, je serais ravie d’avoir deux mains gauches. :p) ou si on est un gentil néophyte ET qu’on aurait pas honte de servir à belle-maman quand elle vient dîner (comprenez : pas un Royco en entrée et un pot d’Aïki noodles en plat).

Chili vegan à l'aubergine

Un autre truc chouette avec le chili, c’est que chacun peut le pimper à sa sauce et créer ainsi SA version perso (et peut-être commencer une merveilleuse tradition, un secret de famille qui se passera de génération en génération avec amour et solennité). Tout tient dans l’ingrédient secret, c’est comme les pâtés de crabe dans Bob l’éponge (j’ai de ces références, hein…)

Par exemple, j’ai utilisé ici des haricots mungo parce que j’en avais sous la main (depuis l’autre fois), mais libre à vous d’utiliser les classiques haricots noirs ou tout autre type de lentilles. Pour le côté « carne » de ce chili vegan, il y a ici des protéines de soja texturées et une aubergine découpée en dés. Mais du tofu ou du seitan pourraient parfaitement faire l’affaire aussi.

A propos de protéines de soja texturées, si vous ne les avez jamais utilisées, sachez que ce sont des espèce de petites « éponges » sèches, fabriquées à base de soja. Elles doivent être réhydratées pour être utilisées : ici je leur ajoute simplement de l’eau car elles vont mijoter ensuite dans une sauce qui a beaucoup de goût, mais si vous comptez les utiliser dans une recette moins « en sauce », il vaut mieux les réhydrater avec un bouillon qui leur donnera alors plus de goût.

Chili vegan à l'aubergine

Chili vegan à l'aubergine

Ingrédients

Pour environ 4 personnes

  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 150g de protéines de soja texturées (aka PVT) + 200 ml d’eau chaude
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 oignon nouveau
  • 1 c. à c. d’ail séché
  • 1 poivron (de la couleur de votre choix ;), ici j’ai utilisé un rouge)
  • 2 c. à c. de piment en poudre (plus ou moins selon que vous aimez votre chili hot, very hot ou pas hot du tout)
  • 1 c. à s. de coriandre séchée
  • 1 c. à c. de coriandre en poudre
  • 2 c. à s. de cacao (non sucré)
  • 200g de haricots mungo (préalablement rincés)
  • 1 aubergine d’environ 350g, découpée en petits dés
  • 1 boîte de dés de tomates
  • sel/poivre
  • 1 avocat pour la déco/accompagnement (facultatif mais hautement recommandé)

Recette

  1. Préparer le bouillon et le réserver.
  2. Placer les PVT dans un bol, ajouter l’eau (qui va vite être entièrement absorbée)
  3. Faire chauffer l’huile d’olive dans une grande casserole.
  4. Découper l’oignon et le poivron. Les faire revenir quelques minutes dans l’huile avec l’ail séché.
  5. Ajouter les épices et le cacao, mélanger.
  6. Verser les haricots mungos, l’aubergines, les dés de tomates et le bouillon. Porter à ébullition.
  7. Diminuer le feu et laisser cuire à feu moyen pendant environ 45 minutes. Mélanger de temps à autre.
  8. Au bout du temps de cuisson, un grosse partie du liquide aura été absorbée par les haricots et le reste formera une sauce assez épaisse. Saler et poivrer selon votre goût. Laisser ensuite reposer le chili vegan pendant une dizaine de minutes avant de servir. Décorer avec des dés d’avocat, c’est le mariage de saveurs le plus parfait qui soit ! ;)

Chili vegan à l'aubergine

  • Le renard et les raisins

    À tester ! Et à faire goûter aux omnis ;)

    • Mais carrément : c’est le genre de recette dans laquelle les carnistes penseront viande hachée sans se douter qu’ils mangent vegan ! Ha ha ha (rire diabolique) ;-)