coffee&sugarettes

Mayonnaise vegan

Mayonnaise vegan

Une mayonnaise vegan qui n’a rien à envier à la mayonnaise maison de votre grand-mère et qui réussit à tous les coups… Dois-je en dire plus ?

La mayonnaise vegan est sans aucun doute la recette qui a mis le plus de temps à arriver sur ce blog. Après un temps de recherche et développement digne d’un vaisseau spatial, c’est avec beaucoup d’émotion que je peux vous annoncer que ça y est : je tiens la mayonnaise vegan parfaite.

Bon après le fold, je me permets de préciser : la mayonnaise vegan parfaite pour moi ! Après les goûts et les couleurs, tout ça. ;-) Bref, en avant pour la petite histoire…

Avant de devenir vegan, j’adorais la mayonnaise maison. La substitution a été douloureuse au début : les mayonnaises vegan du commerce n’étaient pas toujours faciles à trouver, pas toujours super bonnes et par contre toujours super chères. Je me suis donc tourné vers les mayonnaises vegan maison mais soit il s’agissait de pâtes de cajou (parfois bonnes, mais qui n’avaient rien d’une mayonnaise), soit un truc pas mauvais à base de tofu soyeux mais qui ratait 9 fois sur 10.

Je me suis donc mis en quête d’une recette de mayonnaise vegan dont l’ingrédient principal est de l’huile et qui réussit à tout les coups. Après des mois de recherches et de tests, j’y suis arrivé.

Ingrédients

  • 60g de noix de cajou crues
  • 90ml d’huile de colza
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1 c. à s. de vinaigre
  • 3 c. à s. de lait de soja
  • sel, poivre, ail séché

Recette

  1. Dans un mixeur (ou blender), mixer les noix de cajou seules jusqu’à obtenir une pâte uniforme.
    (Cela peut prendre plusieurs minutes selon la puissance de votre mixeur et vous devrez surement racler les bords pour ne pas mixer dans le vide.)
  2. Ajouter la moutarde, l’huile et le vinaigre puis mixer à la vitesse la plus basse possible pendant 2 minutes.
  3. Ajouter les 3 cuillères à soupe de lait végétal et mixer à la vitesse la plus basse possible pendant 1 minute.
    A ce stade l’huile devrait avoir figé et le résultat devrait être une pâte assez ferme (comme une mayonnaise classique ou plus solide).
  4. Assaisonner et ajouter éventuellement une cuillère à soupe de lait végétal supplémentaire si la consistance est trop solide puis mixer à la vitesse la plus basse possible pendant 30 secondes.
    (Vous pouvez répéter cette étape plusieurs fois si vous souhaitez ajouter des épices ou une cuillère à soupe de lait végétal tant que la consistance est trop solide.)

Remarques

Assaisonnement : Chacun assaisonne évidemment comme il veut mais si c’est votre première fois, mon combo gagnant c’est : 5 pincées de sel, 2 pincées de poivre moulu et une pincée d’ail en poudre.
Substitutions : J’ai testé pas mal de substitutions qui fonctionnent : de l’huile d’olive au lieu du colza (mayonnaise beaucoup plus « forte » du coup), du lait d’amandes ou de coco au lieu du lait de soja. J’ai aussi testé plusieurs sortes de moutardes et elles ont toutes fonctionné mais la meilleure est (bien sûr) la Bister L’Impériale.
Conservation : La préparation se garde très bien une semaine au frigo.
Matériel : Je n’ai pas pu tester avec un blender, seulement avec mon mixeur Phillips 700w (aucune publicité, c’est juste pour que vous voyiez le type de mixeur).