Haricots mungo, késako + recette de poêlée

On fait parfois de découvertes de taille en flânant au rayon légumineuses du supermarché. En tous cas, c’est comme ça que les haricots mungo sont entrés dans ma vie.

J’avais déjà appris il y a quelques années que ce que j’avais jusque là appelé des « germes de soja » étaient en fait des « germes haricots mungo ». Pour autant, je ne savais toujours pas à quoi ressemblait ledit haricot duquel germait les petites pousses blanches croquantes que j’adore. Je n’en avais donc jamais mangé. Et ça, mes amis, ça va à l’encontre du but ultime de ma vie : goûter TOUS les légumes du monde ! :p

Poêlée de haricots mungo sur Coffee & Sugarettes

Mais en fouillant dans les légumineuses à la recherche de graines de soja noir (que je n’ai toujours pas dégottées soit dit en passant – si vous avez des tuyaux…), je suis tombée sur des haricots mungo. Aussi appelé « soja vert » même si ce n’est pas du soja, il a des valeurs nutritionnelles qui m’ont parues plutôt intéressantes : ce petit grain vert est en effet riche en protéines, en minéraux, en omega-3 et en fibres. J’ai donc eu envie de tenter le coup !

Grâce à leur petite taille, les haricots mungo n’ont pas besoin d’être mis à tremper la veille avant d’être cuits. Pas que ce soit un drame de devoir mettre ses légumineuses à tremper, mais ça demande une certaine capacité de planification de ses préparations et il se trouve que quand l’univers distribuait cette qualité, je suis arrivée carrément en retard. Voilà.

Ils cuisent en une demi-heure environ et gardent une texture ferme sous la dent, à l’instar de la lentille verte (qui est ma préférée des lentilles, sachez-le).

Je crois que j’ai fait le tour de mes découvertes concernant les haricots mungo. Venons-en à comment je les ai préparés ! ;)

Poêlée de haricots mungo sur Coffee & Sugarettes

Ingrédients

Pour nourrir 2 gros gourmands en plat ou 4 personnes en accompagnement

  • 200g de haricots mungo
  • 600ml de bouillon de légumes
  • 1 poivron rouge
  • 1 fenouil
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. d’oignon séché
  • 1 c. à c. d’ail en poudre
  • 1 c. à s. de curry jaune
  • 1 poignée de noix de cajou

Recette

  1. Commencer par rincer les haricots.
  2. Les mettre à cuire dans une petite casserole avec le bouillon de légumes : d’abord à feu vif, puis quand ça commence à bouillonner, réduire à feu moyen. Laisser cuire pendant 20 minutes.
  3. Pendant ce temps, découper le poivron et le fenouil en petits morceaux.
  4. Faire chauffer l’huile dans une grande poêle. Ajouter l’oignon, l’ail et le curry. Quand l’ensemble commence à dégager un délicieux parfum, ajouter le poivron et le fenouil en morceaux. Laisser gentiment revenir à feu moyen.
  5. Jeter un oeil aux haricots mungo : ils devraient être cuits et le bouillon quasiment absorbé.
  6. Mettre les haricots et le petit reste de bouillon dans la poêle avec les légumes. Ajouter les noix de cajou. Laisser mijoter pendant 10-15 minutes, goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. C’est prêt !

Remarque

Pour les méga gourmands (ok, ça va, je plaide coupable), une larmichette de crème végétale juste avant de servir rend l’ensemble encore meilleur ! :p

Poêlée de haricots mungo sur Coffee & Sugarettes