coffee&sugarettes

Pesto de tomates séchées

Pesto de tomates séchées

A vos tomates séchées et vos graines de courge, l’heure du pesto low carb est arrivé !

Vous vous souvenez de mon envie de soleil et de tomates séchées ? Comme il me restait des tomates séchées, je me suis dit que c’était l’occasion parfaite pour parler pesto. Un pesto de tomates séchées donc… mais low carb puisque sans pignons de pin et vegan puisque sans parmesan.

Adapter une recette de pesto en diminuant les glucides, ce n’est pas très compliqué en fait : il suffit de remplacer les pignons de pin par des autres graines (tournesol par exemple) et le tour est souvent joué. Pour le pesto, j’aime bien les graines de courges : c’est délicieux, pas très cher et souvent bien de chez nous.

Avant de commencer la recette, signalons que je l’ai piqué sans scrupule (et légèrement adaptée histoire d’avoir bonne conscience) sur un blog qui tue et qui s’appelle My New Roots (je vous en avais déjà parlé dans la recette du pain santé). Si vous lisez l'anglais, allez y faire un tour !

Ingrédients

  • 50g de tomates séchées
  • 150ml d’eau bouillante
  • 60g de graines de courge
  • 1 c. à café d’ail séché ou 1 gousse d’ail frais
  • entre 30 et 45ml d’huile d’olive (2 ou 3 c. à soupe, selon votre goût)
  • 1 pincée de sel

Recette

  1. Mettre les tomates séchées dans un bol et recouvrir avec l’eau bouillante. Laisser macérer au moins 30 minutes.
  2. À l’aide d’une passoire récupérer les tomates mais bien conserver le restant d’eau, il sera utilisé.
  3. Faire revenir à feu moyen les graines de courge dans une poile (à sec). Attention de ne pas bruler : retirer du feu dès que les graines commence à craquer et à dégager une odeur de noix.
  4. Ajouter dans un mixeur (ou blender) les tomates, les graines de courges, l’ail et l’huile et mixer jusqu’à obtenir une pâte.
  5. Ajouter ensuite petit à petit l’eau en continuant à mixer.
  6. Ajouter la pincée de sel et mixer une dernière fois.

Remarques

Texture. Selon la texture souhaitée (plus solide ou plus liquide) vous pouvez ne pas ajouter toute l’eau au point 5, ou au contraire en ajouter encore un peu (attention à ce qu’elle soit bien chaude). Si vous le préférez plus huileux, vous pouvez également ajouter un peu plus d’huile d’olive.
Acidité. Si vous êtes sensible à l’acidité de la tomate, vous pouvez ajouter une pincée d’édulcorant à base de stevia avec le sel. Personnellement je trouve que c’est inutile mais tous les goûts sont dans la nature !
Parmesan. Si pour vous pesto rime avec parmesan, n’hésitez pas à tester d’ajouter du parmesan vegan à l’étape 6 !